Pathologies

Acné

Il n’existe pas « une acné » mais une multitude de formes d’acné.

Il n’existe pas un âge précis avec une évolution spontanément favorable, puisque cette affection peut toucher tous les âges, y compris le nourrisson et la personne de plus de  60 ans.

Il n’existe pas « un type de peau » mais « des types de peau ».
Il n’existe pas un seul traitement  mais des traitements.

En effet :
L’acné résulte d’un hyperfonctionnement des glandes sébacées.
                        
Elle touche la plupart des adolescents, mais se rencontre également chez les adultes où son évolution se fait par poussées, et même chez les nourrissons.

AcneVulgarisUSMIL.jpg

Trois facteurs sont le plus souvent impliqués : 

  • la séborrhée ou hypersécrétion de la glande sébacée responsable de la peau grasse.
  • un trouble de kératinisation au niveau des appareils pilosébacés  donnant des microkyste  et des comédons.
  • une inflammatoire des appareils pilosébacés crée par un certains germes de la peau provoquant de gros boutons rouges et douloureux.

En matière de traitement local, quel choix de traitement  peut-on proposer ?

  • Pour lutter contre la peau grasse : gel ou syndet antiacnéique, peelings superficiels ou combinés (acide salicylique, aha - acide de fruits), traitement médicaux locaux : crème de soins à base d'acide glycolique, d’acide salicylique, de zinc…
  • Pour lutter contre les comédons et les points noirs : gel nettoyant antiacnéique, peelings avec extraction  mécanique des comédons. Traitement de fond : crème à base de vitamine a acide, d'acide glycolique, d’acide salicylique.
  • Pour lutter contre les gros boutons rouges et douloureux : des traitements médicaux locaux associés aux traitements per os  en fonction de l’origine de l’acné, de l’âge  du  patient, et de facteurs personnels.
  • Pour traiter les cicatrices post acné, voir le chapitre correspondant.
  • Les acnés rosacées sont traitées dans un chapitre à part.